Déclaration de l’ACBAP sur la récente interdiction de voyager 0

Les événements de la fin de semaine précédente – à Washington, D.C. et à Québec – ont été difficiles à observer pour plusieurs Canadiens. L’Association canadienne des bibliothécaires académiques professionnels / the Canadian Association of Professional Academic Librarians (ACBAP/CAPAL) soutient ceux qui ont été ciblés et qui se sentent en danger ou réduits au silence par leur ethnie, leur religion ou leur héritage.L’ACBAP/CAPAL s’est engagée à honorer les valeurs dictées par la Déclaration universelle des droits de l’homme et par la Charte canadienne des droits et libertés, et affirme que la liberté d’expression, la liberté de pensée, la liberté de religion et la liberté de circulation sont des valeurs fondamentales qui doivent être respectées.

En tant que professionnels de l’enseignement supérieur, nous tentons d’éradiquer la discrimination, de favoriser la diversité et l’équité, et de respecter différentes cultures, vues et opinions. En tant que bibliothécaires, nous sommes déterminés à oeuvrer pour que nos bibliothèques restent des endroits sécuritaires et accueillants. En tant que bibliothécaires académiques professionnels, nous sommes disponibles pour aider à identifier des sources d’information fiables et pour procéder à l’évaluation critique de celles-ci.

​Les membres de l’ACBAP/CAPAL offrent leur soutient total aux victimes des événements récents, qui remettent en question les droits fondamentaux et le respect de la diversité, de l’équité et de la dignité humaine aux niveaux national et mondial. Pour démontrer notre support, nous nous sommes engagés à remettre en question l’islamophobie, la notion de «fausses nouvelles» et les «faits alternatifs» avec les étudiants et les facultés que nous appuyons.

Voir cet article en: Anglais